Toujours PLUS !

toujours plus, croissance, ecole de l'argent, décroissance

Toujours PLUS !

toujours plus, croissance, ecole de l'argent, décroissance

Toujours PLUS !

toujours plus, croissance, ecole de l'argent, décroissance

La croissance et la fausse nécessité du
TOUJOURS PLUS !

Toujours PLUS !
Le milieu du développement personnel n’échappe pas à ce mantra : il te propose d’être entrepreneure de toi-même, de ta vie, de ton job, de tes relations, laissant entendre que si tu es au clair avec toi même, “bien sûr”, tes finances seront prospères en exponentiel car… tu crées ta réalité.
Surenchère qui pousse aussi les coachs et thérapeutes à cumuler formations et coachings premium puis à augmenter leurs tarifs et instagramer leur vie luxueuse…

J’en ai assez, moi, de cette injonction hystérique, jamais remise en question, de cette tension vers la “croissance” qui serait le guide absolu de toute vie. 

Et surtout, j’en ai assez que toute croissance soit mesurée à l’aune de la croissance financière.

J’ai souvent été sommée de répondre à la question : coach, ok, mais life ou business ?
(bah oui, il semblerait que la personne coachée soit en fait coupée en deux, ça en dit long sur la schizophrénie de notre rapport au travail…mais c’est un autre sujet).
Eh bien, je suis business coach ET life coach. Je suis coach, experte de la relation à l’argent.
Et la relation à l’argent, c’est “total”, “transversal”. Pour chaque individu qui développe une relation à l’argent particulière, elle s’exprime dans tous les aspects de sa vie : pro, perso, sociale, familiale, citoyenne, amoureuse, amicale, sexuelle (oui, là aussi…).

À ce titre, j’ai envie de clarifier un point essentiel : le toujours PLUS financier est une hallucination collective savamment entretenue. Déjà stupide côté conception, mais aujourd’hui impossible à soutenir.
Elle mène l’humanité dans le mur.
Elle est à examiner pour ce qu’elle est : une croyance, une grille de lecture du monde. Totalement incompatible avec notre sytème monétaire, qui plus est.
Super néfaste.

Ça tombe bien, une grille de lecture, ça se change, et j’en ai fait mon métier.

Lorsque quelqu’un vient vers moi avec pour objectif de multiplier ses revenus, ma première question sera : pour servir quel besoin ? quel désir ? quel projet, envie, rêve, ressenti ?
Ma vraie réponse ? Multiplie tes désirs d’abord et nourris-les : l’argent suivra ton énergie à t’aimer, et l’alimentera…
Ta vie financière s’avère un excellent miroir de ta relation à toi-même.
Et le résultat sera observable sur de nombreux aspects de ta vie, pas uniquement sur tes comptes.

Donc, je ne vends pas du toujours PLUS !
Au contraire, je désintoxique, je désamorce.

Et pour ceux qui ont de grands désirs à financer, ça fait péter le plafond de verre.
Pour d’autres, ce sera une capacité à prendre du temps, une reconversion pro qui porte ses fruits, un nouveau départ pour le couple, une carrière artistique qui s’envole, une rémunération qui permet les projets, des massages chaque semaine, ou dire “merde” à papa et maman !

J’accompagne vers une relation à l’argent pacifiée et constructive, une relation vivante et amoureuse à soi, aux autres et au monde.

Alors, si on lâche le toujours PLUS, qu'est-ce qu'il reste ?

Je m’entends souvent répondre : mais dans ce cas, si je ne cherche pas ce PLUS, que me reste-t’il ? Il faut bien un moteur, un but, tu vas quand même pas m’emmener vers le MOINS ?
C’est drôle comme ce toujours PLUS semble “naturel”, évident, nécessaire, tu ne trouves pas ?

D’ailleurs, si tu veux comprendre d’où ça vient, je t’invite à lire cet article : “Monnaies, argent et système monétaire”

La comparaison avec la nature

J’entends les esprits malins répondre que c’est “naturel”, qu’un arbre grandit, lui, sans se poser de questions, que c’est dans l’ordre des choses ! Oui, bien sûr qu’il y a un “aller vers”, une tension, puisque la vie, c’est aussi du désir ; c’est mon désir qui me met en mouvement.

Mais cet arbre, je l’imagine plutôt entrain de faire de son mieux (c’est ce que la nature fait si bien) pour porter de beaux fruits cette saison – malgré ou grâce aux conditions climatiques particulières de chacune de ses journées, malgré les entailles des amoureux qui se jurent fidélité sur son écorce, malgré le voisin grincheux qui voudra tronçonner cette branche qui pousse par dessus sa haie.

Je souris, mais pas tant que ça, à l’idée d’un arbre qui se fixe l’objectif de grandir de x centimètres cette année, d’avoir x% de fruits en plus, etc.

De même que la fleur ne se préoccupera pas de dégager un parfum + capiteux, en + grandes quantités et + longtemps,  elle va faire de son mieux pour être elle-même, pour exprimer le meilleur d’elle-même.

Si cette comparaison avec ce qui est “naturel” doit être menée jusqu’au bout, alors j’ai à minima envie d’y intégrer :

  • le cycle des saisons : les moments de dépouillement (l’hiver pour les végétaux) ou de mue, d’hibernation, de migration pour les animaux, lesquels, dans notre vision d’humains, disparaissent au profit de la productivité sans entraves et sans pause,
  • la souveraineté et l’absence de comparaison, compétition, jugement entre les individus (!) – chacun suit du mieux sa propre voie, son expression propre,
  • la résilience : pas d’autre motif, objectif, voie, que d’être, quelles que soient les circonstances…

Et puis, quitte à prendre la nature en exemple pour justifier la nécessité de la croissance…

J’en profite pour rappeler l’un des enseignements essentiels de la nature, dont le concept est accessible à un enfant de maternelle :

il n’y a pas de croissance infinie dans un monde fini.

Autrement dit, pour l’enfant : tu ne peux pas ajouter toujours PLUS d’eau dans un récipient. POINT BARRE

Notre toujours PLUS, décliné en système monétaire, en société industrielle, puis de consommation, en économie ultra libérale, nous mène à un point meurtrier pour notre environnement.
Il est temps de passer à autre chose. De devenir adultes, conscients, responsables.

Alors, en tant qu'être humain, je vais vers quoi ?

Que se passe-t’il si tu te poses vraiment la question, tranquillement, sans les inévitables interventions égotiques qui vont t’agiter (comparaisons, croyances, jugements, interprétations, etc.), si tu écoutes la petite voix en toi :

Quel est ton désir ?

Quand tu as une première réponse, je t’invite à la challenger avec une deuxième question : “et pourquoi je veux X ?” (je veux X parce que …”) puis à recommencer au minimum 5 fois. Et tu notes tes réponses.
Petit à petit, tu vois se dessiner d’autres perspectives, non ?
Tu les partages en commentaires ?

Je refais régulièrement cet exercice…
Et voilà à quoi ça me mène : je vais vers toujours PLUS de moi 😉
vers l’expression la plus dépouillée, sincère, jouissive de ce que je suis.
Je veux PLUS de MA vie : Amour, souveraineté, créativité, émotions ou ressentis (agréables et désagréables), responsabilité, appartenance, beauté, partage…
Je prends soin de ceux et de ce que j’aime.

Et j’aime l’argent pour tout ce qu’il m’aide à manifester sur ce chemin. C’est avec l’argent que je gagne que j’impacte le monde, armée de mes valeurs.

Le toujours PLUS (de croissance économique) qui est notre boussole collective, lui, n’en a “que faire” de tes désirs. Il te vends des rêves préfabriqués pour se maintenir sur le devant de la scène.

Tiens, une anecdote macabre pour clore le sujet :

Le fameux P.I.B., qui mesure justement la croissance, AUGMENTE lorsqu’il y a une catastrophe naturelle, un attentat, une épidémie genre COVID. Cet indicateur caracole vers les sommets quand on bousille notre planète.

OK pour passer à un autre paradigme ?

Tu rêves d’une vie plus libre ?
Tu as envie de vivre et construire un monde différent ?

Manifest Anti Coaching Financier 3.jpg
Tu rêves d’une vie plus libre ?
Tu veux faire changer notre société ?

Découvre mes prestations d’anti-coaching financier

Partager
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

2 réponses

  1. Bonjour Fabienne, j’ai adoré lire ton article car il m’a permis de faire beaucoup de parallèles avec mon approche en tant que coach en désencombrement. S’alléger pour se trouver, se choisir, faire de la place POUR soi et EN soi. Merci pour ce partage inspirant !

    1. Merci Valérie,
      oui, ce toujours plus envahit tous les aspects de nos vies : garder, stocker, encombrer, les placards, l’emploi du temps, les kilos, les amis virtuels, les photos… belle approche que celle du désencombrement, d’une sobriété choisie et savourée, à regarder comme un exercice spirituel, ou à minima comme un bel axe de développement personnel à la recherche de la plus juste expression de soi-même 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités, Manifeste
pouvoir d'achat Le blog de l'Ecole de l'Argent, Crée de la valeur avec tes valeurs - pouvoir d'achat
Manifeste
Fabienne Dupuij

Augmenter ton pouvoir d’achat ?

augmenter ton pouvoir d’achat ou augmenter ton pouvoir tout court ?
question de grille de lecture !

toujours plus, croissance, ecole de l'argent, décroissance
Actualités
Fabienne Dupuij

Toujours PLUS !

le toujours PLUS financier est une hallucination collective savamment entretenue. Déjà stupide côté conception, mais aujourd’hui impossible à soutenir.
Elle mène l’humanité dans le mur.

modèle de pensée, sortir du système
Manifeste
Fabienne Dupuij

Comment sortir du système ?

Comment sortir de l’enfermement ?
Comment sortir d’un “modèle de pensée”, d’un système, d’un fonctionnement qui ne te conviennent plus ?

grille de lecture - système, changer
Décryptages
Fabienne Dupuij

Changer de grille de lecture

C’est notre façon de penser qui nous empêche de trouver des solutions : celle qui a remplacé nos rêves par l’argent, transformé nos outils en morale, et le profit en dieu.

Newsletter
Créons un lien

En renseignant ton prénom et ton email ci-dessous, tu t’abonnes à la newsletter de l’École de l’Argent et tu reçois :
• une séquence de mails pour transformer en douceur ta relation à l’argent (un par semaine),
• les actualités et infos (irrégulièrement !).

Tu peux répondre à chaque mail : je les lis tous et j’y réponds dès que possible.

Tu peux te désinscrire à tout moment : un lien, c’est réciproque et j’encourage la sobriété énergétique (les mails en spam ou non lus sont énergivores !)

Le site de l'Ecole de l'Argent utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.
ACCEPTER
REFUSER
Privacy Policy