10 façons de gagner de l’argent rapidement 1ère partie

gagner de l'argent

10 façons de gagner de l’argent rapidement 1ère partie

gagner de l'argent

10 façons de gagner de l’argent rapidement 1ère partie

gagner de l'argent

 Et si tu arrêtais de fantasmer sur le loto, un héritage, un coup de baguette magique dans ta vie ?

Tu as besoin d’augmenter ta qualité de vie ?
Et si tu prenais la question “à bras le corps” ?
Et si tu actionnais des leviers qui sont à ta portée ?
Un des exercices puissants que je propose à mes client.e.s : Cherche 10 façons de gagner de l’argent rapidement !
Leur première surprise ?
 
Constater qu’ils/elles ne s’étaient JAMAIS posé réellement et sérieusement la question !
 
Qu’ils/elles s’arrêtaient à “ben il faut que je change de job” ou “ça ira mieux quand on aura remboursé le crédit”.
Et non !
Chercher DIX façons de gagner de l’argent, c’est bien plus malin !
 
Parce que ton cerveau ne peut pas s’empêcher de chercher des réponses à une question ouverte ! Surtout si tu te la répètes plusieurs fois.
Par jour.
Pendant une semaine.
 
Et sans jugement, sans à priori, sans critiques, sans passer de suite à “réalisable, pas réalisable”, “stupide/intelligent”.
Tu notes aussi les réponses “idiotes” qui te viennent, il y en a surement, mais tu les notes quand même. Le fait de leur prêter de l’attention “libère” ta créativité et permet à ton cerveau de passer en mode “no censure”.
 
Tu joues à collecter des réponses.
 
Puis quand tu sens que tu en as suffisamment, tu en cherches une autre.
 
ENSUITE tu prends un papier et tu passes à l’étude de tes réponses.
 
Jette quand même un oeil à celles que tu considères comme stupides … ou inaccessibles, ou trop belles : j’ai connu une prof de yoga qui est passée de 25h de cours particuliers à domicile et 5h de cours collectif par semaine (beaucoup d’énergie, et peu de rémunération) à l’organisation de 3 voyages premium par an en Inde auprès de grands maitres avec des clients qui en redemandent – et qui a triplé son niveau de vie ET sa qualité de vie.
 
Tu étudies ce que tu peux mettre en oeuvre, combien de temps tu accordes aux unes et aux autres (quel jour, quelle heure), puis tu passes au mode action pour celle.s que tu choisis !
Allez, tu fais ça, et une fois que tu l’as fait, mais pas avant, tu peux lire la suite !
 

Passer au “mode action” : Arrêter de perdre de l’argent

 
Ici, je te donne quelques pistes très “générales” 😉
 

1. Arrêter de perdre de l’argent

Oui, gagner de l’argent rapidement, c’est déjà, simplement, arrêter d’en perdre !
 
Donc, faire tes comptes, les analyser, régulièrement, et garder un oeil sur ce qu’il est possible de renégocier / améliorer / challenger dans tes contrats. À regarder en premier : le prêt immobilier à renégocier, les contrats d’assurance, de téléphonie, de mutuelle, les abonnements qui arrivent à l’ancienne adresse, ceux qui sont obsolètes …
Pour commencer à faire tes comptes avec les bons outils, tu peux te procurer ici la boite à outils de l’École de l’Argent 😉
 
bénéfice :
Parmi mes clients j’ai vu diminuer le budget mensuel jusqu’à – 315€/mois 😉
 

2. Gérer ton budget

– Apprendre à gérer ton argent : cesser de payer des intérêts, des agios et des frais bancaires en arrêtant d’être à découvert – et négocier ton découvert en fonction de tes besoins réels. 
– Anticiper de façon à ne plus jamais avoir recours aux crédits à la consommation.
 
bénéfice :
Tu as une idée de ton budget mensuel de frais bancaires ?
J’ai vu une cliente augmenter son budget mensuel de 180€/mois rien qu’avec une gestion maitrisée.
 

3. Consommer autrement

Tu as pris des habitudes de consommation ?
Les faire bouger est une excellente occasion de regarder s’il n’y a pas de vrais pistes pour rationaliser ton budget.
 
Je te propose de challenger tes habitudes :
 
la voiture : Si tu vis en ville, est-ce que ça ne te couterait pas moins cher de louer quand tu en as besoin ? Pour ma part, je suis encore entrain de regarder les avantages réels à ne pas avoir de voiture – moins cher, plus écolo, plus adapté à ma vie citadine, mais … pas si simple de prendre la voiture en auto-partage sur un coup de tête, une impulsion d’aller faire un tour en forêt le week-end ou une invitation à diner un peu loin. J’essaie et je compare. À suivre !
 
– Tu peux aussi challenger tes loisirs (on en parle de ton abonnement à l’année pour la salle de sport où tu es allée trois fois ?), tes vacances ou ta façon de voyager : Si tu n’as vraiment envie que de lézarder sur une plage, pas la peine de te payer le pass pour tous les musées de la région – en mode “j’assume pas” !
 
L’alimentation : stop aux courses en mode “automatique”.
Essaie plutôt de les faire en fonction de tes besoins, goûts, envies du moment. Apprend de nouvelles recettes et façons de faire : plus facile, fluide, inventif, savoureux. Et, oui, même quand il y a du monde à la maison !
Pour moi, c’est un sujet d’exploration et de créativité 🙂
Et le prix moyen d’un repas fait maison est quasi la moitié d’un repas fast-food !
 
Idem pour tes vêtements, pour les cadeaux, pour tout ce qui est en rapport avec la consommation : comment tu te rapproches au mieux de toi, en tant que consommat.eur.rice ?
Et idem pour ta santé : La prévention est beaucoup moins coûteuse que les soins : alimentation saine, mouvement, soins qui prennent en considération l’ensemble du corps plutôt qu’un symptôme, … Là aussi, je te propose de challenger tes habitudes !
 
Une bonne question : Comment satisfaire aux mieux tes besoins tout en exprimant au mieux tes valeurs ?
 
l’économie de partage, l’économie circulaire : qu’est-ce que je peux louer, emprunter, partager, recycler. Ça génère plein d’effets collatéraux bons pour moi – créativité, expression, rencontres, toujours à partir de mes “vrais” besoins. Pas ceux de la société “de consommation”.
 
bénéfice :
Pour un couple avec deux enfants en primaire, que j’ai accompagnés il y a 3 ans, le changement de leurs habitudes de consommation a eu un impact de -12% sur leur budget mensuel général et de -40% sur leur budget alimentation, rien qu’en se mettant à faire la cuisine plutôt que d’acheter leurs repas en surgelés tout prêts, au kebab, à la pizza ou au MacDo du coin.
Et c’était que l’alimentaire !
 

4. Do it yourself

“Faire soi même” : Pas pour tout, pas tout le temps, mais juste à questionner !
Tu peux très bien décider que c’est mieux pour toi de rémunérer quelqu’un pour faire le ménage, mais de faire toi-même ton étagère avec des livres pour montants et quelques planches posées dessus, ou d’inventer un jeux pour les enfants qui s’amuseront des années avec un pneu et une corde pour balançoire.
 
Moi, j’ai réduit au minimum le budget cosmétiques par goût, plaisir et efficacité : mes “produits de beauté” – crèmes pour le corps, déos, huiles de massage etc. sont “home made” et je kiffe.
 
bénéfice :
Mon budget cosmétiques : -70%
 

5. Récupérer “de l’argent qui dort”

Tu peux observer ton “chez toi” d’un autre oeil puis trier sans concessions pour ne garder que ce qui rend ta vie plus jolie et confortable, et vendre ou donner le reste (vive le bon coin, les dépôts vente, les vide-greniers).
 
Ou décider de vider les placards des stocks de nourriture – il y a parfois de quoi “tenir” plusieurs semaines … autant de caddies d’économies – ça peut suffire pour recouvrir un découvert !
 
Pense à récupérer l’argent que tu as prêté, si c’est le cas !
 
bénéfice :
Il dépend de toi et ta propension à accumuler ou pas 😉
Quand j’ai fait ce grand tri dans ma maison, j’ai récupéré environ 1700€ 
 
Voilà pour les 5 premières façons de gagner de l’argent rapidement,
 
En attendant, dis moi ce que tu vas mettre en oeuvre ?
Et si tu penses que cet article peut intéresser quelqu’un que tu connais … n’hésite pas à partager !
Tu veux commencer en toute autonomie ? Découvre les outils de l'École de l'Argent
Partager
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ressources
Ressources
Fabienne Dupuij

Un point sur les droits d’auteur ?

Sur le programme, vous êtes metteur en scène, compositeur, réalisateur vidéo… et vous serez rémunéré avec un salaire qui ouvre les droits à des allocations chômage ? Oui, mais… il faut tout de même distinguer plusieurs “casquettes” : celle de la conception,

épargner désirer
Actualités
Fabienne Dupuij

Épargner, c’est désirer

Épargner, c’est désirer : il ne te servira à rien d’épargner si tu ne désires rien construire, rien projeter, si tu n’as envie de rien pour demain.

aimerais épargner
Actualités
Fabienne Dupuij

“J’aimerais épargner !”

Parfois, une séance de coaching est plus parlante qu’un article pour partager des pépites,et Chloé m’a proposé d’enregistrer sa séance au sujet de ses questionnements sur l’épargne. La question de Chloé :“Je suis entrepreneure, j’ai besoin d’investir sur moi, en

Newsletter
Créons un lien

En renseignant ton prénom et ton email ci-dessous, tu t’abonnes à la newsletter de l’École de l’Argent et tu reçois :
• une séquence de mails pour transformer en douceur ta relation à l’argent (un par semaine),
• les actualités et infos (irrégulièrement !).

Tu peux répondre à chaque mail : je les lis tous et j’y réponds dès que possible.

Tu peux te désinscrire à tout moment : un lien, c’est réciproque et j’encourage la sobriété énergétique (les mails en spam ou non lus sont énergivores !)

Le site de l'Ecole de l'Argent utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.
ACCEPTER
REFUSER