5 clés pour investir

5 clés pour investir

5 clés pour investir

5 clés pour investir

5 clés pour investir

5 clés pour investir

un changement de mindset

Aline est venue me voir parce que, malgré les bons revenus de son entreprise, elle ne peut pas se verser une rémunération suffisante pour investir, ce dont elle a très envie depuis trois ans. Elle veut donc que notre coaching ensemble lui permette d’augmenter son chiffre d’affaires.

En observant avec finesse ses choix au sujet de l’argent, elle revient au 3ème rendez-vous avec un nouveau constat : 28% du chiffre d’affaires de sa société est affecté à son développement (formations de ses employés, améliorations de l’ergonomie des machines, coaching d’équipe, amélioration du bilan carbone…). Et oui, grâce à la réalité des chiffres, Aline se rend compte qu’elle est déjà dans une démarche d’investissement… sur sa société ! 

Cette première prise de conscience engendre alors un effet “ricochet” : 
Aline peut définir plus précisément son profil d’investisseure : elle veut se constituer un patrimoine tout en donnant à son argent la mission de bâtir le monde qu’elle désire. Elle choisit pour ça, de placer son argent mensuellement sur une plateforme pour investisseurs éthiques et ainsi participer à l’essor d’entreprises qui ont de belles valeurs et favorisent l’émergence d’une nouvelle façon d’entreprendre.

Cette nouvelle vision pour son argent donne alors à Aline la clarté nécessaire sur ce qu’elle désire personnellement, en tant qu’individu, et donne une nouvelle énergie à l’entrepreneure pour trouver des solutions différentes qui lui permettent d’augmenter sa rémunération ! 
C’est chose faite quelques semaines plus tard : elle voit comment son CA peut-être augmenté de 800€ mensuels afin de se rémunérer 400€ supplémentaires !

En plus de continuer d’investir dans sa société, Aline contribue avec son argent au monde qu’elle souhaite construire, en respect de ses valeurs et de ce qui est important pour elle.

On voit dans l’exemple d’Aline que l’expérience de l’investissement demande un changement de mindset.

Et c’est pas si facile ! Parce qu’on est conditionné à donner de notre temps pour recevoir un salaire. Et la société de consommation nous “dit” qu’on peut obtenir à l’instant T le plaisir que l’on paye avec cet argent durement gagné…! 

Pour t’aider à développer ton mindset d’investisseure, je te livre 5 clés indispensables.

1. Investir, c'est croire

La base de l’investissement, c’est de prélever sur le présent pour bâtir l’avenir, sans aucune garantie de retrouver tes billes. ça veut dire que tu donnes sans être sûre de recevoir en retour.

Les deux mouvements de la transaction (donner/investir et recevoir) ne sont pas synchrones dans le temps. 
C’est pour ça que ce mouvement d’investissement demande une confiance en ta vision et en tes choix. Une confiance dans le temps, dans l’avenir, dans le plaisir que tu trouves sur le chemin en attendant le retour sur investissement, etc.

Comme Aline, nous avons tous à découvrir ce en quoi nous croyons pour l’avenir pour pouvoir placer sur ce qui a de la valeur POUR NOUS !
Par exemple : si tu crois en l’immobilier, je te conseille vivement de ne pas céder aux sirènes des crypto-monnaies. Et vice versa.

2. Connaitre ton profil d'investisseure

Te connaître en tant qu’investisseure, te permet de faire des choix en fonction de ton fonctionnement et de tes besoins. Il existe de nombreux tests pour t’aider à le définir, mais, typiquement, il te permettent de te positionner sur ces critères :

  • Projet : tu veux construire un patrimoine (pour ta retraite, pour le transmettre, …), ou bien tu veux placer de l’argent pour augmenter tes revenus
  • Risque : tu recherches plutôt la sécurité ou la rentabilité ?
  • Délégation : tu veux te documenter, apprendre et placer par toi-même ou tu veux déléguer ça à “des professionnels” ?
  • Liquidité/Disponibilité : combien de temps peux-tu te séparer de ton argent ? As-tu besoin de savoir que tu peux le “récupérer” facilement ? 

Ces questions sont essentielles pour mieux connaitre l’investisseure “financier” qui est actif en toi, même si personnellement, je leur reproche de ne mettre en avant que la dimension financière de l’investissement. 

3. Elargir l'horizon 

• la nature de l’investissement 

Aline se rend compte qu’elle EST DÉJÀ investisseure : elle était dans une dynamique d’investissement sans en avoir conscience. Elle prélevait sur le présent (ce qu’elle ne se versait pas en salaire) pour bâtir l’avenir (le développement de son entreprise). Elle n’en revient pas, parce qu’elle n’a pas le sentiment d’avoir pris un risque, d’avoir joué gros, ou même de s’être fait confiance. Pourquoi ? Parce que son idée de l’investissement était proche de jeter l’argent en l’air en espérant que le vent lui soit favorable pour qu’il retombe dans son jardin !
Les supports d’investissement ne sont pas toujours “labellisés” par les journaux financiers ou les courtiers… Tu peux investir sur toi (en te formant) comme sur de l’or ou sur les cryptomonnaies.

• les ressources que tu investis

Ce que tu prélèves sur le présent peut être de l’argent, mais aussi de l’énergie et/ou du temps. 
Par exemple, lorsque tu débutes une activité et que ta formation est prise en charge, tu investis temps et énergie pour en tirer “à l’avenir” ta subsistance, pour augmenter ta valeur, tes rémunérations.
NB : Si tu places 80h par semaine dans ton job depuis des mois sans te rémunérer… peut-être que ton support d’investissement est bien choisi, mais que tu accordes peu de valeur à ton temps ? Ce que tu investis doit avoir de la valeur à tes yeux aussi. 

• la nature de ton retour sur investissement

Il n’est pas uniquement financier non plus, limité à un portefeuille d’actions, un investissement locatif ou une assurance vie. Lorsque tu investis sur toi en développement personnel comment vas-tu valoriser (en argent) le fait que ça t’a permis de sortir d’un burnout ?
Aline retire de ses investissements un profond sentiment de fierté et d’appartenance, elle contribue tout en se constituant un patrimoine.

Je trouve réjouissant d’investir dans le monde que je désire : L’argent que je vais recevoir n’est pas le seul “bénéfice” que je peux en attendre. 

Par exemple, je n’achète plus de vêtements “made in pays qui exploitent les enfants”, ou de nourriture qui a fait 3 fois le tour de l’Europe. Parfois, mais pas toujours, je vais payer un peu plus cher : c’est ce que je prélève sur le présent pour bâtir l’avenir. Dans ce sens, je peux affirmer que j’investis davantage que je ne “dépense”, même dans mes achats du quotidien

L’argent qu’on a est un pouvoir, autant l’utiliser pour orienter la société dans une direction qui nous réjouit.

4. Apprendre et expérimenter

Investir, c’est comme le vélo : tu ne peux pas apprendre à garder ton équilibre et avancer sans monter dessus !

C’est pareil ici. Tu n’apprends pas à investir sans expérimenter. Ce pari sur l’avenir, cet élan, ce moment où tu jettes une bouteille à la mer en lui donnant une mission, c’est déjà l’apprentissage.

Si tu ne valides l’apprentissage que lorsque tu as effectivement un retour sur investissement, tu as loupé 90% de l’apprentissage : toute démarche d’investissement t’apprend d’abord sur toi (et pas sur la rentabilité des supports d’investissement), sur ton propre fonctionnement et tes valeurs, puis sur ce qu’il te manque comme expérience (savoirs, ressources, techniques etc.)

5. Un choix de coeur aussi

C’est mon plus grand apprentissage en matière d’investissement:

Quand j’agis par peur de manquer ou par manque de foi en moi (investir sur une formation marketing qui me promet de tripler mon CA), quand mon moteur c’est “éviter de”, les résultats sont décevants, voire catastrophiques.

Quand je raisonne en termes de sacrifice, ce qui est prélevé sur mon présent me coûte “trop” cher, et je VEUX mon retour sur investissement, je n’ai aucune légèreté, je ne suis pas dans les meilleures dispositions pour apprendre et mon horizon se rétrécit. 

Je suis convaincue que la vie valorise le désir bien davantage que le “vouloir” 😉

Quand j’agis par amour, vers ce que je désire, la vie me le rend, y compris de façon mesurable financièrement, à court, moyen ou long terme. Chaque jour, je “vais vers” un moi plus accompli, le chemin est aussi apprenant et savoureux que le résultat.

A toi, maintenant : fais une liste de ce que tu donnes aujourd’hui pour bâtir demain (en termes d’argent, de temps et d’énergie). Puis pour chaque item de ta liste, tu peux noter la nature de ce que tu donnes et la nature de ce que tu en attends. En élargissant la notion d’investissement, notamment à des considérations plus qualitatives, tu risques fort de découvrir que ce mindset investisseur est déjà en action chez toi 😉

Qu’est-ce que tu apprends sur ton état d’esprit d’investisseur ? Je serai ravie de te lire !

Quand tu gères, tu apprends à faire des choix et à te connaître à travers eux,
Quand tu épargnes, tu apprends à désirer quelque chose pour ton avenir,
Quand tu investis, tu apprends à passer un deal avec le temps !

 

Quelques ressources pour approfondir :

Le Money Talk avec Yoann Lopez, fondateur de Snowball, (la géniale newsletter pour démocratiser les questions liées à l’argent),

Un exemple de sa newsletter, celle-ci décrit en termes factuels et concrets les effets de notre relation à l’argent sur nos comportements d’investissement : L’hyperfinanciarisation du monde

Manifest Anti Coaching Financier 3.jpg
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualités, Manifeste
souveraineté
La relation à l'argent
Fabienne Dupuij

Gagner en souveraineté

Changer de regard, déconstruire les idées reçues, détrôner l’argent roi pour revenir à l’humain : un autre chemin est possible, une vraie souveraineté.

appartenance coaching
Actualités
Fabienne Dupuij

Une question d’appartenance ?

L’appartenance ? Un des besoins fondamentaux de l’être humain, mis à mal en ces temps de distanciation sociale, mais aussi par une culture de la compétition, de l’individualisme, du jugement, de la comparaison…

entrepreneure et de gauche
Actualités
Fabienne Dupuij

Peut-on être entrepreneure ET de gauche ?

Entrepreneure et de gauche, c’est possible, la preuve par milliers ! J’assume d’être money-coach ET décroissante, écolo-consciente, anti-capitaliste.

Challenge 7 jours :
“Réconcilier valeurs, impact et prospérité”

Tu t’es lancée dans l’entrepreneuriat pour tenter ce grand pari: avoir une contribution positive sur la société et vivre de ta passion !
Et tu “ne fais pas ça pour l’argent” !

Si je te disais que l’opposition entre un métier qui a du sens et un métier qui rapporte est une croyance ?

Avec ce challenge, je te propose 7 jours de contenus et d’exercices pour bousculer tes conflits de valeurs et revisiter ta posture d’entrepreneure.

tu veux t'abonner ?

Inscris toi aux Billets doux, la newsletter pour les humains qui changent de regard sur l’argent pour prendre soin d’eux… et du vivant !

En bonus : l’accès aux Cafés Fric en ligne, et le Parcours Initiation pour 39€ au lieu de 69€