Ta boite aux trésors

trésor

Ta boite aux trésors

trésor

Ta boite aux trésors

trésor

toi la petite fille sage

 
toi, la petite fille sage,
toi la bonne élève,
toi l’ado, la jeune femme qui s’est sentie seule, pas à sa place, 
toi la bonne salariée, toujours prête à prouver qu’elle peut faire mieux,
toi l’amoureuse, l’amie, qui sait si bien comprendre les besoins des autres que tu en as oublié les tiens,
toi la femme qui ne sait pas dire non,
toi la mère qui ne sait qu’aimer et dire oui,
toi qui aimerait danser, pleurer, écrire, sculpter, et qui trouve toujours une machine à laver, une sortie de classe, un rapport à rendre “avant”,
toi qui te cache, qui t’oublie, 
qui se sent isolée, incomprise, mal aimée, vide,
Il y a au fond de toi une boite aux trésors,
tu la connais, tu l’as déjà ouverte, ou plutôt tu sais ce qui se passe quand tu l’ouvres : tu es profondément heureuse, d’un bonheur calme qui prend toute la place, d’un bonheur excité de l’intérieur
quand tu jouais enfant,
quand tu rêvassais les yeux dans le ciel, à travers les feuillages,
quand tu éclatais de rire à la rencontre des vagues,
quand tu as été amoureuse, le coeur emplit d’un grand oui à la vie, émerveillée …
Tu l’oublies pourtant,
même lorsque tu te souviens de ces moments,
tu crois que ce sont des souvenirs, embellis peut-être,
que ce ne sont que des instants dans le fil de ta vie,
 
alors que c’est une part de toi.
 
tu l’oublies car tu ne sais pas où elle se trouve, 
bien cachée, protégée par des cadenas, des gargouilles, de la poussière, tu peux passer devant sans la reconnaitre car elle a l’apparence de l’ordinaire.
tu ne peux pas la chercher comme on cherche dans sa mémoire.
tu ne peux pas la trouver avec tes yeux, ou par déduction, raisonnement, logique.
car tu as hérité à la naissance de toute l’histoire de l’humanité qui l’a recouverte de cadenas, de gargouilles et de poussière.
Oh, en cherchant bien, tu trouveras aussi dans cette histoire quelques mots dans un langage perdu, une carte aux trésors, des pistes à suivre : des jouets pour ton intelligence, des indices, des leurres.
 
enfant tu ne savais rien de ces langages.
amoureuse tu n’avais pas un regard pour les cartes aux trésors et tu suivais ton propre chemin, main dans la main avec ton amour.
 
“on ne voit bien qu’avec le coeur”, disait le Petit Prince, “l’essentiel est invisible pour les yeux”.
 
alors ferme les yeux, 
respire profondément, 
penses à ton coeur, oui, ton coeur !
 
envoie lui cet air que tu respires, ce souffle d’air qui gonfle ta poitrine.
aide le à respirer, doucement, 
écoute le battre, fidèlement, 
et transformer l’air en vie dans chaque cellule de ton corps.
mets toi à sa place.
tu es tout entière dans ce battement calme qui a commencé avec toi, la musique de ta vie.
allume une lumière de la couleur que tu préfères et regarde la pulser doucement sur ce même rythme.
 
et maintenant, imagine toi que tu es dans une grande forêt, tu marches sur un tapis d’humus, ça sent la terre et la mousse, le vent joue avec les feuilles.
 
Au détour d’un talus, tu tombes nez à nez avec une créature, aussi étonnée que toi.
tu ne bouges plus et tu suspends ton souffle pour ne pas l’effrayer, pour qu’elle ne parte pas, 
 
écoute, écoute bien ce que dis ton coeur, 
ce que lui disent les yeux de ton coeur ?
savoure ce moment, 
goûte-le dans ta chair, 
aussi longtemps qu’elle restera devant toi.
 
puis quand elle s’éloignera tranquillement, remercie-la de sa visite.
 
dis-moi, as-tu senti un écho, une résonance, une mémoire ?
laisse venir là ou tu es ce qui ressemble à cette rencontre.
 

tu es à l’intérieur de ta boite aux trésors.

 
c’est d’ici que vient la toute petite voix que tu entends parfois mais que tu écoutes rarement, tant elle est douce en comparaison des ordres et des désordres du monde.
tu verras, c’est d’ici aussi que viennent tes inspirations, tes décisions inexplicables, tes intuitions.
Et puis l’amour, la poésie, la confiance, l’émerveillement.
 
c’est une part de toi que tu peux habiter.
une part de toi que tu peux écouter et chérir.
 
ici se trouvent tes plus grandes forces et tes meilleures ressources, tes joies et tes certitudes,
ici se trouvent ta voix et ta voie.
ici se trouve ce que tu ES réellement, intimement.
 
ici tu es pleine, vivante, comprise, aimée,
dans la lumière.
Ecole Argent Coaching 51.jpg
Partager

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Manifeste, Ressources
pouvoir d'achat Le blog de l'Ecole de l'Argent, Crée de la valeur avec tes valeurs - pouvoir d'achat
Manifeste
Fabienne Dupuij

Augmenter ton pouvoir d’achat ?

augmenter ton pouvoir d’achat ou augmenter ton pouvoir tout court ?
question de grille de lecture !

souveraineté
La relation à l'argent
Fabienne Dupuij

Gagner en souveraineté

Changer de regard, déconstruire les idées reçues, détrôner l’argent roi pour revenir à l’humain : un autre chemin est possible, une vraie souveraineté.

riche et privilégiée
Actualités
Fabienne Dupuij

Te sentir riche et privilégiée

Contre la peur de manquer, je te propose un exercice :
poser délibérément ton regard et ton attention sur ces moments où tu te sens riche et privilégiée ?

Challenge 7 jours :
“Réconcilier valeurs, impact et prospérité”

Tu t’es lancée dans l’entrepreneuriat pour tenter ce grand pari: avoir une contribution positive sur la société et vivre de ta passion !
Et tu “ne fais pas ça pour l’argent” !

Si je te disais que l’opposition entre un métier qui a du sens et un métier qui rapporte est une croyance ?

Avec ce challenge, je te propose 7 jours de contenus et d’exercices pour bousculer tes conflits de valeurs et revisiter ta posture d’entrepreneure.

tu veux t'abonner ?

Inscris toi aux Billets doux, la newsletter pour les humains qui changent de regard sur l’argent pour prendre soin d’eux… et du vivant !

En bonus : l’accès aux Cafés Fric en ligne, et le Parcours Initiation pour 39€ au lieu de 69€