Un point sur les droits d’auteur ?

Blog Droit

Un point sur les droits d’auteur ?

Blog Droit

Un point sur les droits d’auteur ?

Blog Droit

musique

Sur le programme, vous êtes metteur en scène, compositeur, réalisateur vidéo…

et vous serez rémunéré avec un salaire qui ouvre les droits à des allocations chômage ?
Oui, mais… il faut tout de même distinguer plusieurs “casquettes” : celle de la conception, qui est une “œuvre de l’esprit”, celle de l’exécution, qui est un travail salarié (impliquant un lien de subordination), et celle de l’exploitation (droits reversés par les sociétés d’auteurs).

Un point sur les droits d’auteur ?

L’œuvre de l’esprit est la propriété de son auteur, et en droit français elle est protégée du seul fait de sa création (matérialisation) et de son originalité (c’est bien l’originalité et non la nouveauté qui est retenue), indépendamment de son “dépôt”.
Son auteur dispose d’un droit moral et d’un droit patrimonial.

Les droits moraux ne peuvent être cédés, en aucun cas :
C’est un droit inaliénable, attaché à la personne de l’auteur et auquel il ne peut renoncer ;
perpétuel : la paternité de l’oeuvre ainsi que le droit au respect de l’oeuvre sont perpétuels ;
imprescriptible : il ne peut pas se “perdre”, par non usage par exemple.
Seul l’auteur peut décider de la divulgation de son oeuvre. L’acte de divulgation fait naitre le droit patrimonial.

Les droits patrimoniaux
Le droit patrimonial est le droit pour l’auteur d’exploiter son oeuvre et d’en tirer un profit pécuniaire.On peut identifier trois droits d’exploitation fondamentaux :
– Le droit de représentation : autorisation contre rémunération de communiquer l’oeuvre au public par un procédé quelconque, chaque utilisation nouvelle de l’oeuvre est soumise à l’autorisation de l’auteur et ouvre droit à une redevance. Ainsi, par exemple, un concert enregistré à la radio donnera lieu à deux types de rémunérations, l’une pour la représentation en public et la deuxième pour la retransmission. La représentation peut donc être directe (concert, exposition, …) ou indirecte (CD, livre, fixation numérique) et concerner ainsi le droit de reproduction 😉
– Le droit de reproduction, pour la fixation matérielle par tout procédé qui permet de la communiquer au public de manière indirecte.
– Le droit de suite, qui vise, en cas de vente, le droit pour l’auteur de percevoir un pourcentage.

En pratique,

Les droits patrimoniaux de représentation,  d’utilisation, d’exécution, d’édition, de production, adaptation, diffusion, … font l’objet de contrat de cession de droits (voir ici pour quelques explications sur les contrats de cession).

Attention, il ne faut pas confondre la “facture de commande” qui rémunère la création seule de l’œuvre  et les rémunérations que reversent la Sacem ou la SACD aux auteurs qui sont des droits d’exploitation (voir ici pour plus de détails). Un compositeur peut être rémunéré pour la création d’une œuvre par la structure qui l’a commandée et par la Sacem à chaque représentation. Il devra en outre être salarié si il diffuse lui même sa pièce (dans le cas d’une création électroacoustique notamment).

J’entends régulièrement que percevoir des droits d’auteur diminue les prestations chômage :
C’est FAUX et, non les droits d’auteurs ne sont pas à déclarer à Pôle Emploi et ne diminuent pas les allocations à percevoir ! Ici un document de Pôle emploi à destination des intermittents du spectacle (février 2015) qui le spécifie clairement (p28).

Partager
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ressources
Coaching professionnel et personnel
Actualités
Fabienne Dupuij

Ressourcez vous, re-sourcez vous : quelques liens ;-)

Ressourcez vous, re-sourcez vous … Au coeur de la grande agitation médiatique dont je vous parle ici, il n’est pas toujours facile de s’accorder un peu d’intériorité… Au contraire !  C’est comme si nos vies nous proposaient continuellement des “distractions”, précisément

aimerais épargner
Actualités
Fabienne Dupuij

“J’aimerais épargner !”

Parfois, une séance de coaching est plus parlante qu’un article pour partager des pépites,et Chloé m’a proposé d’enregistrer sa séance au sujet de ses questionnements sur l’épargne. La question de Chloé :“Je suis entrepreneure, j’ai besoin d’investir sur moi, en

Ressources
Fabienne Dupuij

Quelques lectures pour penser l’argent différemment

  Changer sa relation à l’argent Pour changer de relation à l’argent, je recommande régulièrement à mes clients quelques lectures au sujet de l’argent : Notre environnement, le milieu dans lequel on grandit, vit, travaille, conditionne nos réflexes et “agit”

Newsletter
Le site de l'Ecole de l'Argent utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation.
ACCEPTER
REFUSER
Privacy Policy